Tu crois être un Chaman?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tu crois être un Chaman?

Message  Grelder le Mer 21 Nov - 17:32

La missive dans ma boîte aux lettres était pour le moins déconcertante.

"Grelder,
Passe me voir au Marais des Chagrins, j'ai à te parler.
Haromm"

J'ai lu, relu, retourné dans tous les sens le parchemin, sans y trouver la moindre énigme. Ce n'était qu'une convocation, d'un Maitre Chaman, que je n'avais pas vu depuis très longtemps.
Je pris la route, direction Pierrerêche.

Après un voyage sans encombre, me voilà devant la hutte du Maitre; j'y entrais.

"Maitre, vous vouliez me voir?"

Ses yeux me fixèrent de longue seconde avant qu'il en pris le temps de me répondre, de sa voix tranquille:

"Tu as oublié quelque chose, Orc. Présente-toi."

"Je me nomme Grelder, fils de Grol'Thra, Chaman du Clan Briznuk. Je suis ici à votre demande Maitre."

Je lui tendais la lettre, écrite de sa main. Il ne la regarda même pas, se contentant de me fixer.

"Chaman? Tu crois être un Chaman?"

Il parti d'un ricanement, masquant à peine le mépris de sa réplique.

"Maitre, j'ai accompli tous les rituels, j'ai combattu et souffert longtemps pour mériter ce titre. J'arbore avec honneur et fierté les couleurs de la Horde et je prend à coeur mon rôle de guide spirituel au sein du Clan. Oui, je suis un Chaman."

Son rire s'arreta aussi net. Son regard se fit plus pénétrant, et je devinais les années de combat, et les longues heures de médiation.

"Tu n'es rien. Juste un Orc, parmis tant d'autre, que la Guerre a promu à je ne sais quel rang, pour pallier aux faiblesses du pouvoir de Thrall. Ta "formation" n'est pas terminée, il y a encore quelques petits détails que tu ne maitrises pas, Orc."

Je ne répondis rien, attendant calmement la suite de sa diatribe insensée.

"Un Chaman, ce n'est pas un combattant, pas plus qu'un guide, ou je ne sais quoi d'autre. Nous ne nous embarrassons pas d'honneur ou de fierté, valeurs séculaires surestimées. Non, nous sommes pas cela. Nous sommes le Vent, le Feu, la Terre. Nous sommes aussi la voix des Ancêtres et de leurs Esprits. Nous sommes le lien direct entre le monde spirituel et le commun des mortels. Nous sommes l'Orage et la Tempête, nous sommes la Vague, nous sommes l'Incendie."

Plus son discours prenait forme, plus son regard s'enflammait. L'air crépitait autour de lui, et je le vis soudain plus grand que ce qu'il n'était réellement.

"Il y a quelque chose que tu dois savoir, Orc. Un Chaman ne se contente pas de converser sagement avec les Eléments en attendant que ceux-ci daignent lui prêter main-forte. Un Chaman n'attend pas que les Ancêtres se manifestent à lui de manières détournées. Nous devons comprendre les Eléments, comme une intuition, comme un avatar de nous-même. Nous sommes habités par les Ancêtres, et leur force."

Le corps entier du Maitre s'était littéralement transformé tandis qu'il m'abreuvait de ses paroles. La foudre et les flammes crépitaient autour de lui, alors qu'un vent froid et humide commençait à souffler dans la hutte. Je vis se superposer à sa silhouette des centaines d'Orcs, de Chamans, de Guerriers, des enfants, des femelles.


"Je sais que tu souhaites tout cela, revenir aux racines même du Chamanisme, à l'essence de notre charge. Mais pour cela, il faut que tu le veuilles, et je veux te l'entendre dire, avec tes mots et sans faille."
"Je suis un Chaman, Haromm."
"Alors, Grelder, tu vas bien écouter ce que je vais te dire. Et tu vas m'obéir, sans poser de questions. Tu va passer le dernier rituel, celui qui va faire de toi un vrai Chaman. Si tu réussis, je te donnerais le titre que tu mérites."

La force des Eléments déchainés dans la hutte m'avaient mis à genou, je ne voyais plus rien, je n'entendais que les paroles du Maitre.

"Tu iras au Coeur de la Terre, et tu baigneras ton corps dans son sang brûlant. Tu mourras.
Tu iras dans les Profondeurs des Eaux, tu plongeras au plus profond des Abysses. Tu mourras.
Tu iras au Sommet de la Montagne, et tu tutoieras la Tempête. Tu mourras encore.
Quand tu auras connu la mort et que tu l'auras vaincue, tu te reposeras, dans un lieu de ton choix, et pendant neuf jours tu parlera avec les Ancêtres.
Et quand tout cela sera fini, tu reviendra me voir. Peut être alors, je te t'appellerais Chaman. M'as-tu compris, Orc?"
"Oui, Maitre."
"Alors, va-t-en, tu as une tâche à accomplir."


La Tempête se calma soudainement. Haromm ne me prêtait plus attention. Je parti, sans un regard.


Dernière édition par le Ven 23 Nov - 17:35, édité 1 fois
avatar
Grelder
Général Briznuk
Général Briznuk

Nombre de messages : 532
Age : 36
Localisation : Cherchez le fantôme...
Date d'inscription : 17/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu crois être un Chaman?

Message  Grelder le Mer 21 Nov - 17:40

Quelques jours passèrent après ma visite à Pierrerêche. Il était temps pour moi d'entamer mon Voyage. Je délaissais tout mes atours, mon equipement, tout ce qui pouvait me ratacher à la vie matérielle.

Le Coeur de la Terre.

Je me tenais devant les portes du Pic de Rochenoire. Je savais qu'à l'intérieur de cette ancienne forteresse coulait le plus grand fleuve de magma d'Azeroth. Les indications qu'Haromm m'avait donné étaient peu claires, mais je pressentais que ce serait ici que tout commencerait.

Je descendais le long couloir en virage, jusqu'à la Grande Chaine qui retenait le pilier centrale. M'arrêtant au bord, jsute à côté de la Chaine, mon regard se dirigea vers le bas. Quelques dizaine de mètres plus bas s'étendait un lac de pierres en fusion, un véritable Enfer de roche, de flammes et de chaleur insupportable.

Je ne reflechis même pas avant de sauter. Mon esprit était totalement vide quand mon corps entra au contact de la lave en fusion. Je ne senti même pas la douleur.

L'Obscurité.

Je suis mort, mais mon esprit divague encore dans le Lac de flamme du Mont Rochenoire. J'entend sa voix.

Feu parle.
"Orc, entend-tu le battement du Coeur de la Terre? Elle est ancienne, elle est le socle fondamental de tout. Et moi, je suis son sang, qui coule doucement, réchauffe tes pieds quand tu marches à la surface. Mais je suis aussi autre chose. Je suis la Colère, le Courroux du Combattant. En un instant, tout est consumé par ma folie meurtrière. Sauras-tu me dompter, Orc? Sauras-tu me contrôler?
Je sens toute la Rage de ceux de ton peuple, Orc. Mais les tiens sont bien peu nombreux à venir jusqu'ici pour venir me parler. Ais-je tort? Non, bien entendu. Car, je suis aussi vaniteux, et méprisant, car je peux tout détruire. Je suis tout cela Orc : appelle moi Foyer, Incendie, Colère, Arrogance.
Es-tu prêt à m'accueillir, Orc? Si tu acceptes, nous pourrons accomplir de grandes choses, rien ne pourra nous résister."


"Feu, je t'accepte tel que tu es, mais tu dois savoir que je me servirais de toi de nombreuses fois, que j'aurais recours à ta toute puissance. Acceptes-tu mon offre, Esprit?"

"Haha! Comme tu es amusant, Orc! Comme tes prédécesseurs, tu as le culot de croire que tu peux me plier à ta volonté... Enfin qu'il en soit ainsi, ouvre ton âme, que j'y imprime ma flamme à jamais."

Je sentis comme une vive douleur de brûlure, suivit d'une vague de chaleur intolérable. Quelques minutes plus tard, je retrouvais mon corps, le cerveau embrumé, prêt à repartir pour la suite.


Dernière édition par le Mer 21 Nov - 18:23, édité 3 fois
avatar
Grelder
Général Briznuk
Général Briznuk

Nombre de messages : 532
Age : 36
Localisation : Cherchez le fantôme...
Date d'inscription : 17/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu crois être un Chaman?

Message  Grelder le Mer 21 Nov - 17:41

Je me remettais mal de mon périple au Mont Rochenoire. Les brulures occasionnées par mon plongeon dans la lave incandescente ne guérissaient pas.
Feu n'arrêtait pas de jacasser, et je commençais à perdre la raison.
Mais ma détermination à finir ce rituel me poussait encore à avancer encore et toujours.


Les Profondeurs des Eaux

Mes pas me conduisirent en Mulgore, là-bas j'y trouverais un peu de repos, au paisible village de Sabot-de-Sang. Il y a un lac, juste à côté, je comptais y baigner mon corps meurtri.

Je posais mon sac sur la berge, et j'entrais entièrement dans l'eau. Feu se plaignit : " Que fais-tu! Tu vas m'éteindre! Je ne te servirais à rien!"
"Silence, tu me fais souffrir. J'ai besoin de soigner les plaies que tu causes."

Après quelques mètres dans l'eau, je me mis sur le dos, me laissant flotter, appréciant l'eau purifiant mon corps. Je m'endormis...

Eau parle
Un doux murmure, féminin, empreint d'une grande compassion se faufila jusqu'aux tréfonds de mon esprit

"Orc, tu troubles mon repos, et tu as amené un invité indésirable. Qu'as tu à répondre?"

"Pardonne moi Eau, mais je ne pouvais plus attendre, mes brûlures me sont devenues insupportable."

"L'Autre, au fond de ton âme me perturbe. Que dois-je faire de toi? Je vois tes blessures, et je saurais les soigner. Mais je pourrais aussi t'engloutir, et plus jamais on ne parlera de toi, Orc."

"Ne fais pas attention à lui, je le contrôle."

"Je te crois, je sais les choses que tu as vécu, et je sais la voie que tu as choisi. Je prend ta vie, en échange, je rend à ton corps sa vitalité. Je vais aussi prendre ma place dans ton âme, parce qu'il y a un déséquilibre en toi. Vous êtes nombreux de ton espèce à faire appel à mes pouvoirs, mais bien peu viennent se donner à moi comme tu l'as fait. Maintenant, il faut que tu saches ce que je suis. On m'appelle Vague, Flot ou Source. Je suis le Murmure d'une rivière, et aussi le Rugissement du torrent. Je suis la paix, mais gare au froid, je devient mordante et impitoyable. Ne me trahis pas, ou tu le regretteras, Orc."

"J'accepte tes conditions, Eau."


Mon réveil fut aussi brutal que mon agonie fut longue. Les longues minutes, le souffle coupé, à me sentir mourir...

Je ne me souviens pas du reste. J'ai repris conscience plusieurs jours plus tard, mes blessures totalement guéries.

Et deux parties de mon âme se tiraillant, s'invectivant, me trainant un peu plus vers la folie.
avatar
Grelder
Général Briznuk
Général Briznuk

Nombre de messages : 532
Age : 36
Localisation : Cherchez le fantôme...
Date d'inscription : 17/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu crois être un Chaman?

Message  Grelder le Mer 21 Nov - 19:02

Deux jours après mon étape à Sabot-de-Sang, j'errais sur les routes, à demi fou, Eau et Feu ne cessant de me torturer davantages pour prendre le contrôle sur mon esprit affaiblit. Heureusement, mon corps, lui ne subissait plus aucune douleur.
J'étais même en parfaite santé, pouvant parcourir jusqu'à deux fois cent lieues dans le journée, sans être vraiment fatigué.


Le Sommet de la Montagne

Les moments de lucidité que m'offraient le repos des deux Esprits me permettaient de réfléchir à ce que je devais faire, et l'endroit où je pourrais continuer mon rituel.

J'avais le choix entre plusieurs endroit, où la Terre s'élevait suffisemment haut pour que la Foudre et le sol entrent en contact direct. Les Montagnes d'Alterac, enneigées et théatre de la guerre permanente, les Terres Foudroyées, où le Portail des Ténèbres s'était ouvert... Mais je choisis un endroit plus calme, moins évident, les Milles-Pointes, terre des Taurens.

Je choisis une des nombreuse structure étonnante, reflet d'une Terre ancienne, autrefois parcourue par de grands courants d'eau, la plus haute, la plus massive. L'escalader fut l'une des tâches les plus dures qu'il me fallut accomplir. Je faillis tomber plusieurs fois, mais je réussis finalement à atteindre le plateau, au sommet de la pointe.

Le plateau était calciné en plusieurs endroits, là où la Foudre avait frappé, laissant des cratères béants et noircis. Le ciel était couvert, mais rien n'annonçait d'orage, ni même de pluie. J'installais donc mon campement, décidé à attendre que le ciel se crève, me laissant établir le contact avec la Foudre.

Je n'eus pas longtemps à attendre. A peine ma tente dressée, de sinistres nuages noirs s'amoncelèrent dans le ciel. Rapidement, le vent se leva, et une pluie battante commença à tomber. Le tonnerre grondait au loin, se rapprochant rapidement. Le vent forcit, tandis que la pluie redoublait d'intensité. Le spectacle qui m'était offert m'électrisait littéralement.

Vent parle.

"Tu as du courage de venir jusqu'ici m'affronter petit être vivant. Je t'ai senti arriver, et perturber mon royaume. J'ai très envie de te tuer. Je pense que je vais le faire. Mais j'hésite encore sur la méthode à employer. Je vais te laisser le choix, que préfères-tu Orc? Que je te balaye d'un revers, te laissant chuter, jusqu'à ce que tu t'écrases sur le sol? Ou aimerais-tu sentir ma fureur, transformant ton corps en tas de cendre, une fois qu'un de mes doigt t'auras transpercé? Dis-moi Orc, et j'accèderais à ta requête."

Je ne pouvais plus articuler aucun son. Le Tonnerre me crevait les tympans et le Vent me clouait au sol, puissant et implacable.

"Je ne t'entend pas, Orc. Je suis ancien, il faut que tu parles plus fort. A moins que tu ne puisses pas? Vous êtes tellement fragiles, vous les mortels. Une pichenette et vos coquilles de bois sur la mer se retournent. Un effleurement et vos maisons se transforment en brasier."

Je tentas d'utiliser mon esprit pour pouvoir parler au Vent.

"Je suis venu ici pour te supplier de m'accorder une part de ta puissance, Vent. Je suis un Chaman, j'ai souvent conversé avec toi, ou tes représentants."

"Ah! Oui! Je me souviens de toi, Orc! Je vous aime bien, vous, les Chamans. Vous avez toujours besoin de nous, toujours à nous demander de vous aider, de vous rendre plus fort, plus rapides... Vous demandez beaucoup, mais vous ne donnez rien en échange. Quelques prières, quelques paroles, jetées en l'air, sans conviction. Tu vas donc me donner ta vie, et tes yeux, en échange de ce que tes congénères m'ont pris. Ca ne remboursera pas la dette, mais je consentirais peut être à laisser un de mes avatars s'imprégner dans ton Esprit. Qu'en penses-tu Chaman?"

"Je n'ai pas le choix, c'est ainsi que je cela doit être. J'accepte ton marché, Vent."

"Prépare-toi, Orc, tu vas souffrir..."


L'impact de l'Eclair me projeta plusieurs mètres en arrière, au bord du plateau. Cela ne me tua pas du premier coup, mais mes yeux étaient complètement brûlés. Je ne voyais plus rien. La deuxième décharge me transperça telle une lance, tétanisant mes muscles en une position grotesque. Le troisième éclair m'acheva, carbonisant mon corps.

Je me vis en Esprit, tas de chair informe, brûlé, détruit. Je pleurais...

Feu, Eau et Vent étaient devant moi. Les trois Esprit me regardaient fixement.


Dernière édition par le Ven 23 Nov - 18:22, édité 1 fois
avatar
Grelder
Général Briznuk
Général Briznuk

Nombre de messages : 532
Age : 36
Localisation : Cherchez le fantôme...
Date d'inscription : 17/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu crois être un Chaman?

Message  Grelder le Mer 21 Nov - 19:02

Feu parle.
"Alors, Orc? Content de toi? Tu nous as tous les trois en toi. Que comptes-tu faire maintenant?"

Eau parle.
"Nous sommes ancien, nous sommes l'Essence du Monde. Comment penses-tu pouvoir nous contrôler?"

Vent parle.
"Au fur et à mesure du temps qui passera, ton Esprit sera incapable de soutenir nos trois forces réunies. Nous soumettre était ta plus grande erreur Chaman."

Depuis plusieurs jours, j'avais élu domicile à la retraite de Roche-Soleil, seul havre de paix qui m'aurait permis de me ressourcer, et d'entamer la phase de méditation qui terminait le rituel. Mais le vacarme assourdissant des trois Eléments, parlant sans cesse, réduisait ma volonté à néant. Je divaguais, je délirais. Je ne dormais presque plus. Mes yeux ne guérissaient pas. Je ne voyais presque rien.

A plusieurs reprise, je réussi à faire le vide et à parler aux Ancêtres. Mais je n'arrivais qu'à en retirer un charabia incompréhensible, parasité par les Eléments. Je perdais courage, et pensais de plus en plus à mettre fin à mes jours.

Le matin du sixième jours, alors que les derniers lambeaux de ma raison finissaient de fuir mon âme, je ressenti un grand calme, une grande sérénité. Les Eléments s'étaient tus, et je sentis une force puissante, ancestrale, envahir mon Esprit.

Nature parle.

"Chaman... J'ai sentis ton Esprit souffrir et appeler à l'aide. Ton Ame résonne comme une cloche à travers la Terre. Je vois la présence de mes enfants en toi, qu'as-tu fait?"

"Je n'ai fait que mon devoir de Chaman. J'ai tenté de les plier à ma volonté, de les contrôlé, de les assimiler. Mais je suis trop faible, j'ai présumé de mes forces, Nature. j'use et j'abuse de tes pouvoirs, de ceux de tes enfants, mais je ne mesurais pas les conséquences de mes demandes. Je te demande pardon, Nature, en mon nom et au nom de tous les Chamans qui t'ont profanés pour de mauvaises raisons."

"Je ne comprend pas ce que tu dis Orc. Vous, les Chamans, ainsi que vos homologues Druides, faites appel à mes forces et à celles de mes enfants pour des raisons qui vous sont propres. Je n'ai pas à juger de ce que vous en faites, de vos motivations. Vous puisez dans nos forces, mais nous reprenons toujours notre dû, d'une manière ou d'une autre. Mais cela n'explique toujours pas pourquoi tu as consenti à de tels sacrifices. Dis moi, que souhaites-tu? Le pouvoir? La force?"

"Non, Maitresse, je voulais pouvoir devenir un meilleur Chaman, pouvoir comprendre mieux les forces que je manipulait, ne faire plus qu'un avec Toi en tes Enfants. Je ne souhaitais pas vous faire du tort, ou que vous vous sentiez agressée."

"Orc, tout ce que tu viens d'accomplir ne prouve qu'une chose : tu es stupide. Qu'as tu appris? Tu es mort trois fois, tu as perdu l'usage de la vue, tu deviens fou à lier. Qu'as-tu appris, Orc, qui puisse te servir dans tes combats futurs, ou dans les décisions que tu vas prendre?"

"Je me sens faible, et dépassé par la tâche que j'ai accepté. J'ai toujours fait preuve d'humilité. J'ai tenté d'être sage, d'être juste et de guider mes compagnons du mieux que j'ai pu. Mais j'ai échoué trop souvent. J'ai perdu trop d'amis, au combat, ou qui ont quitté notre communauté pour une vie meilleur. J'ai voulu retrouver les racines de mon art, j'ai voulu retrouver les racines et la sagesse des Ancêtres, mais je n'ai trouvé que la souffrance et la folie. Je ne veux plus de tout cela. Reprend tes Enfants, Nature. Je n'ai pas les épaules assez larges pour soutenir une charge aussi importante."


Je n'entendis pas de réponse. Je n'entendis plus les récriminations et les paroles des Eléments. Il n'y avait que le silence. Et la paix. Je m'endormis soudainement.

Je me réveillais à l'aube du huitième jours.

Nature parle.

"Mes Enfants ne veulent plus te quitter, Orc. Ils veulent rester avec toi. Tu es plus fort que ce que tu ne penses, mais tu es fragile. Nous t'aiderons dans ta tâche, nous partagerons un peu de notre pouvoir avec toi. N'oublie pas ce que tu nous dois, c'est un équilibre fragile, que tu devras préserver avec soin. Comprend-tu Chaman?"

"Oui, Nature, et je te remercie."

"Je vais soigner tes blessures, et je vais me retirer, pour que tu puisses terminer ce que tu as commencé. Ne me remercie pas Chaman. Je peut reprendre aussi vite ce que j'ai donné. Je te souhaite une bonne route."


Je sentis un flot de chaleur douce parcourir tout mon corps. J'ouvris les yeux. Ma perception des choses avaient complètement changée. Je voyais, sentais, chaque Elément dans toute chose. Je voyais Eau couler dans les racines des arbres, je voyais Vent agiter doucement sa main, tandis que Feu se manifestait en onde de chaleur, émanant des rayons du Soleil. Je me sentais... différent.

Je tentais d'entrer en contact avec mes Ancêtres.


Dernière édition par le Ven 23 Nov - 22:13, édité 1 fois
avatar
Grelder
Général Briznuk
Général Briznuk

Nombre de messages : 532
Age : 36
Localisation : Cherchez le fantôme...
Date d'inscription : 17/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu crois être un Chaman?

Message  Grelder le Ven 23 Nov - 19:46

Ce que je fis le dernier jour à Roche-Soleil, je ne peut guère en parler plus que par impressions.

Les Ancêtres se sont manifestés à moi, dans un cataclysme indescriptible de visions, de délires, d'hallucinations. J'avais l'impression d'être tiraillé entre le monde Astral et la réalité. L'adaptation à nouvelle vue ne me facilitait pas les choses. Ce fut une épreuve particulièrement difficile, je revécu des centaines de combats, de morts, de vies, de larmes, de joies... J'arrivais à peine à tout assimiler, je vomi à plusieurs reprises.

Le matin du dixième jours annonçait mon départ et le retour auprès d'Haromm. Je n'étais pas prêt. Je me sentais très faible, j'avais encore du mal à faire la distinction entre le monde réel et ce que mon cerveau malade avait vécu ces deux dernière semaines. Je décidais quand même de partir, mais je prendrais mon temps sur la route, et je m'arrêterais aussi souvent que nécessaire, pour rendre visite à tel ami, ou pour tout simplement me reposer.

Ce que je considérais comme une cacophonie incessante de voix et de sensations fini par se mettre en ordre au fil des jours passés sur la route. A chaque halte, je revivais une de mes vision.

Mes premiers Ancêtres, communs à tous les Orcs, nés sur Draenor, me parlèrent de la naissance du peuple, de Gul'Dan, de Kil'Jaeden. Ils me parlèrent aussi du Chamanisme, tel qu'il avait été découvert, aux premiers âges du temps. Et je me reconnu dans leurs mots.

Mes Aïeuls, descendants des premiers Orcs, nés en Azeroth, combattant les humains. Les démons, le Chamanisme abandonné, l'Histoire sombre telle que nous l'avons écrite, dans le sang.

Mon Grand-Père, et mon Père. Guerriers pour la Horde, combattants aux côtés de Thrall, pour la survie du peuple Orc, plus tard, contre le Fléau, dans la Grande Alliance, à la Bataille du Mont Hyjal.

Toutes ces histoires, cette Histoire, MON Histoire, me permis de remettre de l'ordre dans les évènements passés, de prendre le recul nécessaire à mieux accepter la charge qui m'avait été confiée par mon Père, quand il m'avait envoyé à Orgrimmar, commencer mon apprentissage de Chaman.
Je n'avais pas compris à l'époque pourquoi il avait décidé cela pour moi, mais maintenant, je me moque des raisons qui l'ont poussé à faire cela. Ce qui est fait est fait. Je ne lui suis que plus reconnaissant.

Mon voyage est terminé. J'ai Pierrerêche en vue.

"Haromm, je suis revenu."
avatar
Grelder
Général Briznuk
Général Briznuk

Nombre de messages : 532
Age : 36
Localisation : Cherchez le fantôme...
Date d'inscription : 17/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu crois être un Chaman?

Message  Grelder le Ven 23 Nov - 20:16

Le vieux Chaman me regardait, sans expression, son visage de marbre.

"Je ne t'attendais pas, Grelder."

"Je suis pourtant là, Maitre."

"Tu as changé. As-tu quelque chose à me dire, avant que nous n'achevions le rituel?"


Je ne dis rien, me contentant de le défier du regard. Il se détourna, alla chercher une coupelle dans les étagère, avec un pilon, et une bourse d'herbes. Sans prononcer plus de paroles, il mis quelques herbes au fond de la coupelle, versa par dessus un peu d'eau, et malaxa la composition avec le pilon. Ses gestes étaient empreints d'un grande lassitude, il semblait vieux, fatigué, écrasé par le poid des ans.

"Vois-tu Grelder, cela fait longtemps que je vis. J'ai combattus les humains, le Fléau, les Elfes, les Trolls. J'ai vécu les mêmes choses que toi, et mon Maitre avant moi, m'avait demandé, la même chose que ce que je t'ai demandé.
Je suis allé au Cœur de la Terre et j'y ai perdu la vie.
Je suis allé dans les Profondeurs de l'Eau, et je m'y suis noyé.
Je suis allé au Sommet de la Montagne, et j'ai connu l'Orage. Il m'a pris la vue, et jusqu'à mon dernier souffle.
J'ai parlé à Nature. Elle m'a demandé ce que j'avais appris, et j'ai répondu que je n'était pas assez fort pour être un Chaman. Elle et ses Enfants habitent toujours en moi.
J'ai parlé avec les Ancêtres, qui m'ont rendus fous.
Et je suis retourné voir mon Maitre, qui a fait la même chose que ce que je suis en train de faire."


Pendant qu'il parlait, la mixture s'était transformée en une pâte noirâtre, épaisse et nauséabonde.

"Sais-tu ce que c'est Grelder? Habituellement, on laisse sécher, une fois que c'est devenu dur comme de la pierre, on le jette dans le feu. Ca permet de discuter avec les Esprits et les Ancêtres. C'est une recette Troll. Mais si on mange ceci sans le faire sécher, c'est mortel. Rassures-toi, je ne te demanderais pas de mourir encore, tu as assez donné ta vie. Moi, par contre, il est temps que je cède ma place. Grelder, je vais te poser une dernière question, ensuite, nous terminerons tout cela."
"Je vous écoute Maitre."
"Quand tu as atteint ton cercle ultime, quelle voie du Chamanisme as-tu choisi Grelder?"
"La voie des Eléments, Maitre. Je manipule la Foudre, et je me sers du Feu pour soumettre mes ennemis."
"Bien... Maintenant tu t'appelleras Grelder Poing-de-Foudre. Je te nomme Chaman Maitre-Orage de la Horde et du Clan Briznuk. Que les Esprits t'accompagnent Chaman. Soit digne de ta fonction, beaucoup compteront sur toi."

Il prit la pâte entre ses doigts épais et tordus par les ans, et la porta à sa bouche.

"J'ai besoin de repos, Chaman. Quitte ma demeure, et ne reviens que si tu es las des combats. Alors, tu prendras ma place, et tu fera comme moi, tu formeras d'autres Chaman, en leur apprenant comment nos Ancêtres en Draenor se comportaient. Adieu, Maitre-Orage."
"Adieu Maitre."

Je quittais Pierrerêche, sans émotions, sans regards. Je savais que je finirais un jour comme ça. J'étais pleinement conscient de ce que le vieux Chaman attendait de moi.


Ainsi s'achève mon initiation.


Grelder Poing-de-Foudre
Chaman Maitre-Orage de la Horde et du Clan Briznuk.
avatar
Grelder
Général Briznuk
Général Briznuk

Nombre de messages : 532
Age : 36
Localisation : Cherchez le fantôme...
Date d'inscription : 17/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu crois être un Chaman?

Message  khann le Sam 24 Nov - 13:52

*Khann était occupé à méditer dans son humble bureau, Il tentait en vain de rétablir le lien sacré avec la Terre Mère et le monde des esprits.

En vain ..... trop de perturbations....trop de pensées....trop de préoccupations....

Soudain, la force, la présence des esprits! Feu, Eau, Air, Terre!

Si puissants! si vivants!

...

Troublé, Khann se leva et ouvrit sa porte

Dans le hall du repère il n'y avait que Grelder....

Sauf que ce n'était pas seulement Grelder.

De lui émanait une communion si parfaite, si puissante....

L'orc s'était arreté, il semblait fixé le mur devant lui....le visage dénué de toute expression, avec le regard de ce qui ont vu des choses interdites aux simples mortels.

Khann se placa derrière lui....

ferma les yeux....ressenti.....

et s'inclina ....

L'orc ne s'était même pas retourné.

Les quelques mots qui sortirent de la bouche de Khann furent à peu près ceux ci:

Je te Salut Ô Grelder Poing-de-foudre! Maître Orage!

Puisse-tu me guider! Puisse la Terre Mère me pardonner car je me suis égaré!

L'orc continuait de fixer le mur du hall, immobile....

Khann regarda le dos de l'orc, .... en silence

Le tauren s'inclina une nouvelle fois et se retira dans son bureau, laissant l'orc seul....
avatar
khann
Seigneur de guerre Briznuk
Seigneur de guerre Briznuk

Nombre de messages : 1090
Localisation : Wild wild west
Date d'inscription : 11/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu crois être un Chaman?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum