A la recherche du temps perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A la recherche du temps perdu

Message  Ealendil le Jeu 21 Déc - 13:06

Ealendil accumulait les combats. Plus le sang coulait, moins elle voyait de but à sa non-existence. La Horde l’avait fait tomber et la Horde l’avait relevée. Ce sombre jour d’octobre, elle avait perdu son elfité sur le champ de bataille d’Altérac, troquant ainsi une existence vouée à la magie pour un ersatz de vie dénué du moindre sens. Certes, Ealendil ne ressentait plus les affres du temps. Son écorce terrestre vieillissante lui rappelait qu’elle n’était plus qu’une réprouvée. Rien ne guidait ses pas. La Dame Sylvanas, maîtresse des parias de Fossoyeuse restait hermétique à tout contact, absorbée qu’elle était par un funeste destin. Au moins envisageait-elle un avenir.

Les réprouvés, plus que certains membres de la Horde, étaient perçus comme des aberrations, comme un mal qu’il convenait d’éradiquer au plus vite. Les fins Elfes ne voyaient plus en elle qu’un rappel de leur immortalité perdue.

Ealendil se forçait à se souvenir des jours heureux. Ses errances à Darnassus, ses promenades dans les forêts elfiques mystérieuses… Tout ceci lui était maintenant interdit. Récemment, elle avait enfourché son infâme destrier en direction du nord du Kalimdor. La nature elle-même semblait la fuir, la craindre. Les animaux s’enfuyaient à son approche et les gardiens de la forêt la maudirent pour avoir déserté la lumière.

Après tout comment leur donner tort ? Les valeurs morales perdaient de leur sens. Cannibalisme et meurtre guidaient sa non-existence. Plus elle tuait, plus les souvenirs des jours heureux s’estompaient, du moins en avait-elle conscience. Mais que lui resterait-il au final ? Il y a quelques jours, Larmedelune lui avait montré un document rédigé en elfique. Les caractères lui étaient désormais inconnus, elle s’était bien gardée de révéler ce détail à la prêtresse trolle.
avatar
Ealendil
Sergent-chef Briznuk
Sergent-chef Briznuk

Nombre de messages : 146
Age : 46
Localisation : 6 pieds sous terre et à 2 doigts de s'ennuyer
Date d'inscription : 11/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du temps perdu

Message  Ealendil le Mer 3 Jan - 14:29

Ealendil s’était volontairement plongée dans un sommeil magique afin de retrouver un peu d’énergie magique. Le résultat de cette expérience allait lui réserver d’énormes surprises. A son « réveil », elle se souvenait de son existence mortelle, elle se voyait dans les rues d’une ville imposante, faisant les courses pour sa famille. Elle revoyait l’arrivée de chevaliers dans la ville, menés par un paladin que l’on disait célèbre mais qu’elle ne connaissait pas personnellement. Enfin elle revoyait le même paladin blond tranchant la tête de ses enfants… Elle n’avait pas eu le temps de les protéger, car au même moment une masse lui fracassait le crâne. Sa dernière vision fut celle d’une ville ravagée par les flammes.

Ealendil était troublée, tout ceci semblait tellement vrai, tellement proche. Pourquoi se souvenait-elle également d’avoir été une elfe ? Les Apothicaires de la Dame Noire lui avait expliqué que lors d’un décès le cerveau fabriquait une réaction chimique semblable à une overdose, expérience qui pouvait donc amener son lot de délires éveillés.

Ce rêve expliquerait son absence de caractères elfiques, son incompréhension des runes elfes… Qui était-elle finalement ? Quelle était la ville de son rêve ? Elle se jura alors de retrouver ce paladin et de lui faire payer ses crimes.

Ealendil passa le reste de la journée dans la bibliothèque des apothicaires royaux. Plus elle en apprenait sur l’histoire de Lordaeron, plus elle ne se sentait pas à sa place parmi les réprouvés. La Dame Noire était folle de vouloir éradiquer toute forme de vie, elle se trompait d’ennemis. Le fléau et la légion représentaient la menace à éradiquer. Pas les habitants d’Azeroth, quels qu’ils soient.

Il y a peu, Ealendil avait rencontré des adeptes de l’Aube d’argent, une confrérie dont elle partageait les ambitions.
avatar
Ealendil
Sergent-chef Briznuk
Sergent-chef Briznuk

Nombre de messages : 146
Age : 46
Localisation : 6 pieds sous terre et à 2 doigts de s'ennuyer
Date d'inscription : 11/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du temps perdu

Message  Ealendil le Jeu 4 Jan - 11:53

La soirée avait été agréable, les trolls renégats du Temple englouti avait payé un lourd tribu au Clan Briznuk, y compris l’avatar de leur faux dieu Hakar. Pourtant Ealendil ne se sentait pas sereine. Impossible de réintégrer son cercueil, trop de questions demeuraient sans réponse. Elle partit pour le Moulin de Tarren et se replongea, avec un œil neuf, dans les écrits qui jonchent le sol de l’église. Parmi la poussière et la moisissure, elle découvrit comment avait chu un des plus puissants royaumes humains. Un passage attira particulièrement son attention, la chute de Stratholme et le massacre organisé par un paladin du nom de Arthas. En une nuit, toute la population fut massacrée afin qu’elle ne rejoigne les rangs du Fléau. Cette nuit là, Ealendil comprit son passé. Mais quel était son avenir ? Elle n’était pour la plupart des races, qu’une abomination, une horreur, une malade. Elle comprit mieux les réprouvés qui avaient rejoint l’Aube d’Argent : effectivement ses semblables étaient les victimes d’une maladie qu’il convenait d’éradiquer afin de retrouver leur humanité perdue.

Par contre, ce qu’il advint d’Arthas demeura un mystère pour Ealendil. Bien évidemment, des légendes circulaient à son égard, il serait devenu, avec le démoniste Ner’Zhul une même entité appelée le Roi Liche, dormant dans une réalité inconnue. Arthas allait payer pour sa folie et son manque de discernement. Plus que jamais Ealendil nourrissait une haine tenace pour les Paladins et toute personne extrémiste en général. Eux, la Croissade écarlate et tous les autres devaient rendre gorge pour leurs crimes.

Ealendil avait un but, et surtout avait retrouvé une famille au sein du Clan Briznuk. Elle s’endormit finalement. Des larmes coulaient de ses orbites.
avatar
Ealendil
Sergent-chef Briznuk
Sergent-chef Briznuk

Nombre de messages : 146
Age : 46
Localisation : 6 pieds sous terre et à 2 doigts de s'ennuyer
Date d'inscription : 11/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du temps perdu

Message  Ealendil le Mer 24 Jan - 14:08

Ealendil tournait et retournait le mode d’emploi dans tous les sens, elle ne comprenait pas comment cette machine fonctionnait. C’était gros, lourd, encombrant et selon les gobelins ça devait transformer en ectoplasme la substance magique des morts-vivants. Sa quête l’avait mené des Ruines de Kel Til, en passant par les ruines de Silithus jusqu’aux villages désertés des maleterres. Alors que Shaatom, son gangregarde, terminait une Banshee, Ealendil entendit des cris d’enfant… Enfin, le timbre, assez fluet, laissait à penser qu’il s’agissait d’une voix jeune, voire peut-être d’une voix gnome… Intriguée, Ealendil se mit en tête de suivre la voix. Une course effrénée la mena droit sur les ruines de Stratholme. Là, aux pieds des murailles, un enfant courrait après un chaton. Ealendil ne put s’empêcher de verser une larme devant tant d’innocence. Finalement pris au piège, le chat se débattait dans les bras de l’enfant. Comme en témoignait un cri perçant, il semblait ne pas apprécier son traitement… L’enfant jetait le chaton en l’air, puis, étrangement, contre le mur. Comme une bête l’enfant fonça sur le corps inerte de l’animal et lui déchira les entrailles.

Ealendil ne comprenait pas le spectacle qui s’offrait à elle ou bien justement elle finissait par trop bien le comprendre. Elle n’avait pas face à elle un enfant humain perdu au milieu du chaos et des flammes, mais bien un être décharné, de petite taille. En s’approchant Ealendil découvrit la nature de « l’enfant ». La créature chétive et décérébrée n’était autre qu’une goule sanguinaire. Affamée, la bête se rua sur Ealendil, prête à lui lacérer ce qui lui restait de chair. Et là face à face avec la bête, Ealendil crut perdre la raison. Ce monstre, cet ersatz de vie lui était horriblement familier. Des images lui revenaient à l’esprit. Le massacre d’innocents. Le sac d’une forteresse. Le rictus dément d’un paladin. Un corps d’enfant sans vie qui touche sol. Son enfant. Ealendil hurla. Entretemps, la bête avait trouvé le chemin de sa gorge et commença à se repaître d’un sang impur, souillé. Par réflexe, Ealendil se dégagea et projetta le corps. Puis les mots « Anal Nafrath, Dorgel Dienbeuh, … » Shaatom entra dans ce plan d’existence. Qui ose me déranger ? Vif, il se rua sur l’enfant. Mais au même moment une patrouille de la croisade passait. Eradiquez-moi ces monstres, hurla la cavalière !!! Ealendil prit la fuite. Shaatom lacha la goule et périt sous les coups des fanatiques croisés.
avatar
Ealendil
Sergent-chef Briznuk
Sergent-chef Briznuk

Nombre de messages : 146
Age : 46
Localisation : 6 pieds sous terre et à 2 doigts de s'ennuyer
Date d'inscription : 11/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du temps perdu

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum