Le credo du Guerrier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le credo du Guerrier

Message  Gheryon le Sam 26 Mai - 0:15

[extrait du forum de classe "Guerrier", site officiel de WoW, auteur inconnu]

Je suis le guerrier.

Lorsque que l'on me voit je ne suis pas comme tout le monde, ensanglanté, sale, battu, je n'ai ni le verbe ni l'éloquence facile. Je ne sais rien des manières de la cour ou de l'étiquette formelle.

Je suis connu sous de nombreux noms. ramasse-baffes, chair à canon, combattant, bagarreur, cadavre.

Je suis le guerrier.



Je n'ai ni les capacités ni les penchants pour me cacher. Depuis les ombres je ne peux pas infliger de dévastatrices attaques avant de me refondre dans les ténèbres. Je ne peux pas incinérer une menace à 20 mètres. Pas plus que porter la mort à distance, à l'abri des attaques de mon ennemi.
Pour tuer je dois être proche.. je vois ses yeux, j'inhale son souffle, je sens sa peur et il sent la mienne.

Je ne peux plier la nature à ma volonté pour qu'elle exécute mes ordres ni ne peux en appeler à l'éther et le plier à mes désirs. Je ne contrôle que mon corps, mon esprit et ma volonté et ce sont par eux-seuls que je connais la défaite ou la victoire.

Je n'ai pas d'ami dans mon voyage, point de marcheur éthéré invoqué comme servant ou garde du corps, pas de bête des plaines ou des forêts pour me défendre et dans la douleur me consoler.
Ma seule compagne est mon arme et je dois y apporter bien plus d’attention qu’un chasseur n’en a pour son familier, je dois la maitriser bien plus qu'un démoniste asservi son démon.
Sans elle je ne suis rien.
Sans moi elle n'est rien.


Je ne peux me soigner ni me protéger, je ne peux faire appel aux dieux et voir mes prières entendues, j'en appelle aux esprits de mes ancêtres dans le cœur de la bataille bien qu’ils restent silencieux, toujours.
La seule chose en mon pouvoir est de m'offrir moi, mes os, ma chair et mon sang comme sacrifice, attirer les coups de nos ennemis, accuser des attaques qui auraient raison des plus faibles et de continuer à combattre sans relâche.

Je ne tue pas avec la rapidité et la grâce d'un voleur, pas plus qu'avec la précision et l’impact d'un chasseur ou encore moins avec la puissance flamboyante d'un mage.
Quand je tue, c'est un travail lent et sanguinaire pour moi comme pour mon adversaire, je lutte et me bats afin que mes compagnons puissent recevoir la Gloire de la Victoire et les médailles qui l’accompagnent.
Si je meurs et qu’ils vivent c'est un sacrifice attendu.

Je viens de toutes les races, de tous les sexes, j'ai combattu sous mille étendards, sur un million de champs de batailles. Banni par les nobles, la risée des biens-nés, je suis méprisé par les historiens et oublié des paysans. Jusqu’au jour où les cors de bataille résonnent de nouveau [et que ceux qui les détruiraient reviennent et là le cri revient incessant : mais où est donc le guerrier?] et que la frissonnante peur amorce les cris de terreur : « Où sont les Guerriers ? »

Priez vos dieux que je continue à répondre à l'appel.

Si peu y répondent.. et tellement moins en survivent.
La route est longue et dure, c'est la voix du guerrier.
Douleur, peur, mort, amère récompense et âcre gratitude. Pour la plupart d'entre nous ce sera une tombe anonyme sur un champ de bataille livré aux vents, du moins pour les plus chanceux.

Malgré tout, cherchant vainement la raison, je continue à me battre.
Peut-être pour l'argent. Peut-être pour la gloire ou la reconnaissance. Ou peut être pour mon pays ou encore pour ma famille.
Peut être est-ce simplement la seule chose que je sais faire. Peu importe, je continuerai.
Vous pouvez ne pas l'apprécier, voire l’ignorer, mais je serai toujours en première ligne sur le champ de bataille.
Combattant, Tuant, Mourant.

Je suis le guerrier.

La mort est mon quotidien.

Que ce sois la votre... ou la mienne


Tel le cuivre échangé à travers Azeroth, notre sang l’est sur le champ de bataille, avec la seule promesse de vivre à travers le temps, dans une guerre sans fin.
Je pourrais chercher une fin rapide à ma condition mais seuls le courage et la volonté me guident, la fureur des combats me maintenant debout.

J'arrive le matin et je pars le soir, honoré par l'aube et le crépuscule.

Je ne crains que la peur elle-même, avec le sang de mes ancêtres je suis leur pas, je recherche ce qu'Azeroth a de pire à offrir, mon arme n’étant reconnue que pour le sang qu'elle a répandu.
J'offre par là un héritage pour ceux qui voudront suivre notre voix.

Si nous devions nous rencontrer sur le champ de bataille, tuez-moi avec hâte car le sang de la bataille m’exalte et les cris des guerriers tombés me rendent plus puissant. Si je me vois offert une mort rapide, vous aurez épargné votre vie mais rendu ceux qui vont me suivre toujours plus enragés.

Lorsque que le feu se propage et la guerre fait rage vous me trouverez, furie hurlante, comme un tourbillon je déchirerai les champs de bataille et les couvrirai de rouge car c'est là que j’excelle. Je pense qu'un jour il n'y aura plus de guerre car le chaos sera étouffé par ceux suffisamment braves pour sentir l'urgence et répondre à cet appel.

Mon armure n'est ni luisante ni polie, mes armes ne sont pas propres, je devrais m'agenouiller devant les rois et les nobles, mais ce n'est pas de mon ressort d’agir par politique ou de dire de jolis mots. Mon honneur et mon courage me servent suffisamment bien, moi et les compagnons qui valent un tel honneur.

Je suis rarement assez chanceux pour pouvoir échapper à mes adversaires et c'est pour cela que j'ai appris à maitriser mes armes et a les lever en signe de défi !

Si je devais un jour rencontrer la Mort elle-même, venant pour moi, je l'intercepterai, je lui ferai perdre toute envie de combattre. Par défi, je lui déchirerai les tendons afin de la ralentir lorsqu'elle ira chercher les miens et, si le temps me le permet, je désarmerai la Mort elle même.

Si nous devions croiser le fer et confronter nos volontés, que le meilleur guerrier gagne.
avatar
Gheryon
Seigneur de guerre Briznuk
Seigneur de guerre Briznuk

Nombre de messages : 816
Localisation : Loin...
Date d'inscription : 15/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le credo du Guerrier

Message  khann le Sam 26 Mai - 13:14

*sort son arme, pose son bouclier et s'agenouille...*

que la Terre-mère te protège...

mon gardien...

mon capitaine...

mon ami...

...

mon saigneur!
avatar
khann
Seigneur de guerre Briznuk
Seigneur de guerre Briznuk

Nombre de messages : 1090
Localisation : Wild wild west
Date d'inscription : 11/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum