Un conte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un conte

Message  Elemiah le Lun 16 Juil - 6:32

(introduction)

Le temps était gris et maussade, le vent s’était levé sur le village de Brill, situé dans la clairière de Tirisfal. Elemiah s’était installée dans l’auberge. Elle était assise près de la cheminée, pensive. Au loin, on entendait des rugissements provenir de la forêt. Elemiah regarda Renée l’aubergiste, celle-ci comprit. Elle regarda en direction de l’entrée et vit deux personnes de grande taille, vêtues d’une longue cape Elfique noire. Ils saluèrent les personnes présentes d’un hochement de tête. L’aubergiste regarda dans la direction d’Elemiah puis s’approcha et lui chuchota à l’oreille. Ensuite, elle retourna auprès des nouveaux venus et les plaça la table. Elemiah la remercia.

Elemiah observa ses invités, avec un sourire bienfaisant.

Sombrejour

Je vous suis très reconnaissante d’être venue.
Je présume que vous vous demandez ce qui pousse une prêtresse mort-vivante à solliciter une audience aux Elfes de Shen’Dralar.


Un des zélotes prit la parole.

Votre lettre était forte intrigante, Dame.

Elemiah leva son regard en direction de celui-ci.

Nous savons tous que les Elfes de Shen’Dralar, puissants Elfes qui vivaient à haches-Tripes, ont conservé leur sagesse et connaissent maints secrets. Le Prince Tortheldrin, qui a gouverné 10 000 ans votre royaume, protège encore la demeure sacrée de la maison de Shen’Dralar. L’athenaeum renferme ces 10 000 ans de savoir dans ces livres. Je trouve vos histoires retranscrites tout à fait remarquables.

Ces elfes étaient si mystérieux, discrets. Ils observaient la mort-vivante, curieux de savoir sur ce qu’elle avait à dire.

Mais je dois vous avouer à quel point j’ai été troublée en lisant votre version de mon histoire.

Ils se regardèrent, surpris.

Et bien, nous avons eu des soucis à relater certains faits. Les avis sur votre vie, non-vie, sont partagés.

Elemiah avait le sourire aux lèvres.

Peut-être me permettrez-vous de rétablir l’histoire dans sa vérité.

Elemiah réfléchissait

Voyons qu’elle est la phrase que vous utilisiez… ah… j’y suis !
Il était une fois une jeune fille qui aimait son père, sa famille de tout son cœur…..


Elemiah commença son histoire. Les Elfes assis confortablement, écoutèrent la prêtresse avec la plus grande attention.


(hrp) Je travaille sur l'histoire d'Elemiah, il me faut remettre les souvenirs en place. Ceci est le début d'une longue histoire. J'espère que vous allez apprécier.(/hrp)


Dernière édition par le Lun 16 Juil - 7:46, édité 2 fois
avatar
Elemiah
Légionnaire Briznuk
Légionnaire Briznuk

Nombre de messages : 292
Localisation : Fossoyeuse
Date d'inscription : 06/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un conte

Message  Elemiah le Lun 16 Juil - 7:32

(chapitre1: mon existence)

Elle s’appelait Eloïse carasco, jeune fille âgée d’une quinzaine d’année. Elle venait d’une famille nombreuse. Son rôle était simple, veiller sur ses frères et sœurs et de subvenir aux besoins de la famille. Elle participait aux tâches ménagères, préparait le feu…que les choses nécessaires. Alors dotée d’une forte curiosité, elle partait et s'émerveillait devant un rien. Son père décidé de l’envoyer au couvent pour y apprendre à écrire, lire, la discipline. Il voulait ce qu’il y avait de mieux pour sa fille, afin qu’elle puisse réussir dans la vie. Le jour s’était levé, la petite famille était debout pour faire ses adieux à Eloïse. Eloïse embrassa ses frères, ses sœurs, sa mère et son père puis partit en direction du monastère.

Après un long voyage à travers la forêt, elle arriva devant cette splendide architecture, les yeux ébahis. Elle entra pour ne plus jamais en sortir. Elle pensait relativement à sa famille, ne sachant pas ce qu'ils étaient devenus. Vivants ? Morts? Quelle odieuse pensée!!! Cinq ans s’écoulèrent quand une guerre éclata...
Une conséquence de la guerre : la maladie. Le couvent était reculé dans les montagnes, à l'écart de tout. N’ayant pas de nouvelles de sa famille, ceci l’obsédait. Alors elle pria très fort pour eux. Soudain, des bruits, des hurlements venant de la cour... la porte de la chapelle s’ouvrit… une ombre…. Elle sentit sa présence derrière elle, son regard sur elle. Elle continua à prier sans donner un regard à son assassin. Il la tua d’un coup net, afin qu’elle ne souffre pas. Puis la plaça délicatement, tout en l’observant, sur l’autel.

Alors elle se retrouva quelque part et elle avait des ailes d'ange. C’était une utopie. La première question était si sa famille... en fait le trou, elle avait oublié son existence d'être humain. On lui donna un nom : Elemiah.
Je devais transmettre des messages, des personnes à protéger, à guider. C’est à ce moment là que les voix commencèrent à me parler. Je devais quitter ce magnifique lieu, de paix. J’étais si anxieuse car je ne savais ce qui m’attendait.

Et là le choc fût brutal !!! Je me suis retrouvée dans un caveau triste, sombre et froid. Je cherchais mes ailes mais rien. A ce moment là, je n'avais que quelques souvenirs de ma vie... euh... Existence.... Il fallait que je sache, que je me rappelle. « Où suis-je ? Qui suis-je ? » On n'entendait que moi du moins mon écho. Je me suis mise en route ne savant toujours pas ce que j'étais venue faire ici. Les environs étaient morbides, les bois étaient hantés par des bêtes aux yeux rouges...
C'est quoi ce monde !!! Je vis mon reflet dans une flaque d'eau et là le choc!! Mon visage, mon corps... Eh !! Il me manque des bouts !! Toujours ces voix dans ma tête.
avatar
Elemiah
Légionnaire Briznuk
Légionnaire Briznuk

Nombre de messages : 292
Localisation : Fossoyeuse
Date d'inscription : 06/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un conte

Message  Elemiah le Lun 16 Juil - 7:44

(chapitre2 : mes premières rencontres)

J'ai rencontré une personne comme moi, même aspect physique, Raspia. Une petite voleuse qui a la manie de fouiller les poches des gens et de faire oubli. Alors nous avons combattu ensemble pour survivre et c'est là que je compris!!! La seule personne que j'avais sur cette terre à qui je me suis attachée, était blessée, lors d’un combat. Elle prenait toujours ma défense et partait au combat. Non plus jamais, je ne perdrais quelqu’un!!!Alors je sentais quelque chose au fond de moi, indescriptible, une lueur jaune brillante sortit de mes mains. Raspia était entourée de cette lueur et là!! Miracle !!! Raspia était sur pied.

Elle me disait : «tu es une soigneuse ». Tu marmonnes dans un langage différent du mien mais tu es une prêtresse. Ce fût comme une révélation, j'avais compris ma mission. Être là pour les autres, les soigner, les soutenir lors de combats difficiles et sanglants. J’ai appris grâce à des maîtres, mes pouvoirs… les incantations, tout était dans mon grimoire. Je pris le chemin de la discipline et du sacré.

J’étais maintenant au service de la Dame Noire. Et j'étais devenue Elemiah, l'Ange gardien des âmes perdues sur cette terre.

Raspia et moi, formions un duo d’enfer !! Nous avons parcouru ensemble de nombreuses régions, aux paysages changeants... Néanmoins, il me manquait une famille, alors j’ai rencontré Solarius par le biais d’un autre voleur. Ah Solarius, ce beau mage très mystérieux. Il commandait une Confrérie et cette famille me plaisait fortement. Mon cœur était déchiré par le fait de laisser Raspia pour cette famille.

Nous avons continué ensemble à parcourir d'autres terres, rencontrer d'autres peuples et là nous sommes tombées sur Desperate!! Et bien, elle était là devant nous, cette géante à la peau verte/bleue et avec les cheveux rouges. Elle nous a fort aidées avec ses pouvoirs spectaculaires. Elle plantait des totems partout et difficile de la comprendre avec son langage!! Elle disait : « Je suis Despewate, je suis une twoll. » Et elle était toujours accompagnée d'un orc, une femme orc plutôt. « Nephista La Moche ». Allez savoir??
avatar
Elemiah
Légionnaire Briznuk
Légionnaire Briznuk

Nombre de messages : 292
Localisation : Fossoyeuse
Date d'inscription : 06/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un conte

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum